Symptômes de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn se manifeste essentiellement par des symptômes digestifs (diarrhées aiguës, douleurs abdominales). Elle peut cependant se signaler par des symptômes non-digestifs, notamment des douleurs articulaires, des douleurs dorsales ou dans certains cas rares par des ulcérations de la peau.



Symptômes Gastro-intestinaux

Diarrhées

La plupart des patients atteints de la maladie de Crohn subissent l'apparition de symptômes plusieurs années avant que ne soit posé un diagnostic définitif1. Les premiers signes de la maladies surviennent généralement entre 20 et 30 ans. Les douleurs abdominales sont souvent le symptôme initial de la maladie de Crohn. Elles sont souvent accompagnées d'épisodes de diarrhée. La nature de la diarrhée dépend de la zone de l'intestin touchée par la maladie2 . Une inflammation de l'iléon entraîne généralement des diarrhées de volume important de selles liquides. Lorsque la maladie affecte les zones basses de l'intestin, au niveau du colon, les diarrhées sont de volume diminué et peuvent être particulièrement fréquentes. Un patient touché sévèrement peut subir plus de 20 passages à la selle par jour2 .

Sang dans les selles

Les saignements visibles dans les selles sont moins fréquents que pour colite ulcéreuse mais peuvent cependant survenir chez certains patients2. Les selles sanglantes sont généralement intermittentes, le sang peut être rouge vif ou brun selon la zone de l'intestin ulcérée. Une ulcération basse (au niveau du colon) entraînera une émission de sang rouge vif. Une ulcération haute ( au niveau de l'intestin grêle ou du duodénum) se signalera par un sang brun ou noir ( on parlera de méléna) en raison d'une digestion partielle.

Douleurs abdominales, nausées, vomissements

les douleurs intestinales sont fréquemment associées aux épisodes de diarrhée. Elles peuvent être aussi causées, dans certains cas, par l'une des complications de la maladie appelée sténose intestinale. La sténose est un rétrécissement progressif du diamètre de l'intestin : en se reconstituant crises après crises, la paroi intestinale peut subir un épaississement pouvant gêner le passager des selles et provoquer des douleurs intenses.

Attention !

Des nausées importantes avec émission orale de selles sont un signe d'une sténose complète de l'intestin grêle. Il s'agit alors d'une urgence médicale justifiant une hospitalisation immédiate.

Symptômes non-digestifs

La maladie de Crohn, comme la plupart des maladies inflammatoires chroniques peut provoquer l'apparition de symptômes touchant pratiquement toutes les zones de l'organisme. La localisation de ces manifestations et leur intensité varient d'un individu à l'autre.

Symptômes non-digestif

Retard de croissance

Chez les enfants atteints par la maladie, le retard de croissance est un signe courant. La maladie de Crohn peut en effet réduire l’absorption par l'organisme de certains nutriments indispensables à la croissance osseuse, notamment la vitamine D. Le retard de croissance est ainsi l'un des signes d'alerte principaux au moment du diagnostic de la maladie chez l'enfant1.

Fièvre

Des épisodes de fièvres modérés sont fréquents. Une température supérieure à 38,5°C doit cependant évoquer la possibilité d'un abcès et justifie une consultation médicale rapide.

Perte de poids

La perte de poids touche particulièrement les personnes âgées atteintes de la maladie. La maladie de Crohn peut réduire l’absorption par l'intestin des graisses et des sucres. En outre, les patients peuvent être tentés de réduire leur prises alimentaires afin d'alléger l'inconfort lié à la maladie. Les patients atteints de la maladie de Crohn doivent pratiquer des examens sanguins régulier afin de prévenir le risque de carences en vitamines et nutriments.

Atteinte oculaire

L'inflammation de la zone intérieur de l’œil, ( appelée uvéite), survient chez certains patients atteints de la maladie de Crohn. L'uvéite provoque des douleurs aux yeux ainsi qu'une sensibilité plus forte la la lumière ( photophobie). L'inflammation de la partie blanche de l'œil, appelée épisclérite peut aussi survenir.

L'uvéite, comme l'épisclérite peuvent conduire à la cécité si elles ne sont pas traitées. Les patients atteints de la maladie de Crohn doivent donc être particulièrement vigilants en cas de symptômes oculaires.

Atteinte articulaire

Différent type d'arthrites sont susceptible de survenir chez les patients atteints de la maladie de Crohn. L’arthrite est une atteinte inflammatoire des articulations. L'atteinte vertébrale, appelée spondylarthrite enkylosante est l'une des manifestations les plus fréquentes.

En cas d'arthrite, les articulations apparaissent enflées, chaudes et douloureuses. Une raideur articulaire peut apparaître et provoquer une gène parfois importante.

Atteintes cutanées

L'inflammation des tissus sous-cutanés appelée érythème noueux est une complication possible de la maladie de Crohn. L'érythème noueux se signale par l'apparition de nodules rouges ( fréquemment situés au niveau des tibias) ressemblant à de l’eczéma.



Sources

  1. Identification of a prodromal period in Crohn's disease but not ulcerative colitis The American Journal of Gastroenterology 2000
  2. Inflammatory Bowel Disease N Engl J Med 2002
  3. Inflammatory bowel disease: clinical aspects and established and evolving therapies 2007


Sites medsource.fr
rectangle gris Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif et ne peuvent remplacer une consultation médicale.
rectangle gris Conditions d'utilisation Contact © Medsource.fr