Remèdes

Face aux limites des traitements conventionnels, les patients atteints de la maladie de Crohn sont nombreux à se tourner vers des méthodes alternatives. S'il existe des plantes médicinales ou des extraits possiblement efficaces contre la maladie, ces produits ne devraient pas être consommés sans l'avis favorable de votre médecin.



Absinthe

Artemisia absinthium

L'absinthe n'est pas seulement une plante aromatique mais aussi une plante médicinale dont les vertus font l'objet d'un regain d'intérêt ces dernières années. A l'échelle cellulaire, l'absinthe à la capacité d'inhiber la production d'une molécule essentielle dans le déclenchement du processus inflammatoire appelée TNF-alpha1.

Une étude conduite en 2007, chez 40 patients atteints de la maladie de Crohn, a montré une grande efficacité de la poudre de d'absinthe2. Parmi le groupe recevant un placebo 16 patients sur 20 ont vus leur symptômes s'aggraver. Au contraire, parmi le groupe recevant de la poudre d'absinthe ( 3 comprimés de 500 mg par jour) 13 patients sur 30 ont vu leurs symptômes s'atténuer ou disparaître après 10 semaines de traitement.

D'autres études sont nécessaires avant de pouvoir affirmer l'efficacité de l'absinthe.

Curcumine

La curumine est un pigment issu des racines de la plante curcuma longa ( connue comme épice, notamment comme ingrédient principal du curry). Les travaux scientifiques sur la curcumine sont aujourd'hui nombreux et avancés notamment en oncologie ( traitement contre différents types de cancer).

Tout comme l'absinthe, la curcumine a la capacité de réduire la production cellulaire de TNF-alpha. Les propriétés anti-inflammatoires de la curcumine sont aujourd'hui bien documentées.

En traitement de la maladie de Crohn les investigations sont prometteuses mais encore peu avancées. Les résultats cliniques sont bon, mais les essais cliniques réalisés n'ont pas inclus un nombre suffisant de patient pour conclure avec certitude quant à l'efficacité de la curcumine. 3,4 Une étude sur la colite ulcérative, pathologie inflammatoire proche de la maladie de crohn, incluant 82 patients montre une efficacité très probable. Le groupe placebo subissant un taux de rechute de 20% contre seulement 2% parmi le groupe recevant de la curcumine5.

Si les études spécifiquement dédiés à la maladie de crohn sont encore peu avancées, la curcumine est un produit sans risques d'effets secondaires notables et facilement disponible.

Oméga 3

Plusieurs essais cliniques visant à évaluer l'intérêt d'une supplémentation en omega 3 chez des patients atteints de la maladie de Crohn ont été réalisés. Une étude réalisée chez des enfants atteints montre que la prise de ces acides gras en complément pourrait alonger le temps de rémission5.



Sources

  1. Wormwood (Artemisia absinthium) suppresses tumour necrosis factor alpha and accelerates healing in patients with Crohn's disease - A controlled clinical trial. Phytomedicine. 2010
  2. Steroid-sparing effect of wormwood (Artemisia absinthium) in Crohn's disease: a double-blind placebo-controlled study. Phytomedicine. 2007
  3. Curcumin for inflammatory bowel disease: a review of human studies. Altern Med Rev. 2011
  4. Curcumin, an active component of turmeric in the prevention and treatment of ulcerative colitis: preclinical and clinical observations. Food Funct. 2012
  5. Curcumin maintenance therapy for ulcerative colitis: randomized, multicenter, double-blind, placebo-controlled trial. Clin Gastroenterol Hepatol. 2006
  6. Usefulness of omega-3 fatty acid supplementation in addition to mesalazine in maintaining remission in pediatric Crohn's disease: a double-blind, randomized, placebo-controlled study. World J Gastroenterol. 2005


Sites medsource.fr
rectangle gris Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif et ne peuvent remplacer une consultation médicale.
rectangle gris Conditions d'utilisation Contact © Medsource.fr